Le supplice de la goutte d’eau

La dysthymie, c’est de la m… parce que c’est une maladie mentale et que toutes les maladies mentales sont de la m…

IMG_3584
Photo: Vera K.

Ça n’a l’air de rien, au premier regard, mais c’est sournois, retors, machiavélique. C’est une maladie d’un raffinement exquis. Exactement comme le supplice chinois qui consiste à laisser tomber une goutte d’eau à la fois sur la tête d’un condamné. À la longue… c’est la folie,puis la mort.

On peut mourir de dysthymie, comme on peut mourir d’un cancer. Parce que la dysthymie est une forme de dépression légère mais chronique. Et que la dépression engendre, parfois, un désespoir aigu, insupportable qui conduit l’être humain à son anéantissement.

IMG_3549
Photo: Vera K.

J’y ai pensé… à l’occasion. Cette idée m’habite  plus ou moins consciemment. Elle représente une option envisageable si jamais la vie redevenait trop dure à supporter pour mes capacités.

Tout le problème réside, en effet, dans ces capacités diminuées. Autrement dit, les symptômes. Il y en a plusieurs. Ils sont identiques à ceux de la dépression majeure, mais ils sont atténués. Atténués, mais chroniques… on ne fait qu’étirer la sauce!

Les voici dans l’ordre ou le désordre: Continuer à lire … « Le supplice de la goutte d’eau »